Traversée

On va, on vient, on arrive, on enlève une écharpe, un bonnet, on porte un sac, puis un autre, on accumule, on entasse, on repart, on remet une écharpe, on relève un col, on ressort, on repart, on s’en va, on reviendra, on se croise, on ressort dans le froid, on retrouve, dehors, l’air vif, qui prend le visage et met des larmes dans les yeux.

—————————————————–

——————————————-

Textes : Isabelle Pariente Butterlin

Photos : Louise Imagine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s