Prototypes

Si tu regardes bien il y a des visages. Si tu écoutes leurs voix il y a le murmure de leur histoire dans sa vibration. Unique.
Ils ne sont pas qu’un point de l’espace temps. Ils ont parfois d’étranges pensées. On a du mal à les remplacer par des automates. Et puis les quelques prototypes qu’on a introduits dans la foule présentent d’étranges erreurs : parfois ils s’effondrent en larmes et restent assis sur le trottoir, la tête dans leurs mains. Leurs larmes acides attaquent le métal de leur visage. Il faut tout remplacer.

—————————————————

 

—————————————————

Textes : Isabelle Pariente Butterlin 

Photos : Louise Imagine

—————————————————

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s