Parade

Tu viens ? On court ! On passe en courant, en criant, en riant, on dégringole les escaliers à l’heure la plus chaude, à l’heure de la sieste quand le soleil et le vin rosé du déjeuner leur a bien tapé sur la calebasse, on fait exactement le vacarme qu’ils attendent de nous. « Et puis quoi ? » Tu demandes « et puis quoi ? » ?! Tu n’es pas au courant ? Alors, si le vacarme est tout à fait extravagant, c’est la condition, les visages prennent vie, les personnages sortent du mur, s’incarnent et paradent avec nous dans toutes la ville pendant trois jours et trois nuits. Et rien ni personne ne peut arrêter cette fête ! Tu ne savais pas ?

—————————————————

 

—————————————————

Textes : Isabelle Pariente Butterlin 

Photos : Louise Imagine

—————————————————

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s