1, 2, 3, soleil … 

Cinquante-deux … cinquante-quatre … où il est, maman, le cinquante-trois ?, attends, chérie, je ne sais pas … de l’autre côté … on sera combien ? douze ou treize ?, j’aimerais pas qu’on soit treize, il faudra inviter une personne en plus, ou virer quelqu’un … cinquante-quatre, ça peut pas être loin … il est quelle heure ? on a le temps ? non on est en retard de treize minutes. Pourtant tout allait bien, j’ai les deux yeux en face des trous … du moins plus que d’habitude … cinquante-quatre, elle a dit cinquante-quatre ou cent et des poussières ? Des poussières dans le vent, des poussières dans les yeux, des rêves plein la tête, il faudra lui acheter de nouvelles chaussures, elle est passée au trente-cinq, on ira le douze, je n’ai toujours pas trouvé l’inconnue de l’équation mais ce n’est peut-être pas seulement une question de calcul. Calcul mental et essentiel des équations des jours qui passent.
—————————————————
 1,2,3,soleil

—————————————————

Textes : Isabelle Pariente Butterlin

Photos : Louise Imagine

—————————————————

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s