Le monde est fragile

Tu sais, le monde est fragile, plus fragile que toi, encore plus fragile que toi, dont je viens à peine de lâcher la main, il se corrode, se rouille, il est attaqué de toutes parts, il se fragmente comme un souvenir, se diffracte comme la lumière, il se disperse comme une nuée, il rompt, penche, dévale, dégringole, dégouline, tu sais cela, tu ne le sais pas encore, mais déjà tu prends soin de lui, dans tes grands yeux posés sur lui qui le caressent et lui parlent de tes rêves.

 

—————————————————

 

Le monde est fragile

 

—————————————————

Textes : Isabelle Pariente Butterlin

Photos : Louise Imagine

—————————————————

Publicités

Une réflexion sur “Le monde est fragile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s